Mercredi 21 avril

Tantôt française, tantôt allemande…comment Metz a façonné ses artistes ?

0
A l’issue de la guerre de 1870, la plupart des peintres de l’Ecole de Metz choisissent de quitter ce territoire devenu allemand. Le mouvement artistique mosellan s’essouffle…mais cela ne signe pas la fin de l’art messin. En effet, une nouvelle génération de peintres, de sculpteurs ou graveurs va émerger sur ce territoire successivement gouverné par l’Allemagne et la France. A travers son exposition « Etre artiste en Moselle » le Musée de la Cour d’Or s’interroge donc sur le lien entre l’artistique et le politique…

Un reportage d’Anne-Sophie Gross

 

Partager

Les commentaires sont fermés.