Lundi 26 octobre

Solidarité : Comment l’Université de Lorraine et le Crous Lorraine se mobilisent pour les étudiants ?

0
Depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, l’Université de Lorraine et le Crous Lorraine œuvrent main dans la main pour accompagner socialement et psychologiquement les étudiants avec un plan d’action exceptionnel : « Aides exceptionnelles Covid19 ». Explications.

Pierre Mutzenhardt, Président de l’Université de Lorraine, l’a confirmé sur les antennes de France Bleu Lorraine il y a quelques jours : des examens à distance auront bien lieu pour les étudiants de l’Université de Lorraine. A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles : ces examens seront adaptés et simplifiés. Alors, pour mettre les étudiants dans les meilleures conditions au moment de passer les derniers examens de cette année 2019-2020, l’UL et le Crous Lorraine ont mis en place depuis un mois un plan d’action exceptionnel.

Une aide financière

L’Université de Lorraine a débloqué, au début du confinement, plus de 200 000 euros supplémentaires pour venir en aide aux étudiants. Le Crous assure, de son côté, ses misions sociales. Le versement des bourses se poursuit normalement pour permettre aux 27 265 boursiers de subvenir à leurs besoins.
Les étudiants peuvent aussi bénéficier d’aide spécifique et de dons d’urgence pour acheter de la nourriture et d’autres produits essentiels. Les frais de déplacement pour rejoindre leur domicile familial peuvent aussi être couverts. Ces aides sont le fruit d’un travail conjoint entre l’Université de Lorraine et le Crous Lorraine. L’objectif : palier la perte de revenus de certains étudiants (perte de stage ou perte d’un job étudiant en raison du confinement).
Une permanence quotidienne est assurée de 8h à 17h par les personnels sociaux pour accompagner les étudiants en situation de précarité. Une procédure simplifiée est également disponible via la plateforme https://covid19-soutien-emploi-etudiant.lescrous.fr. Ce système permet aux étudiants de bénéficier d’un soutien financier d’un montant forfaitaire de 200€ dans le cadre de la perte d’un stage et d’une aide de 254€ à 456€ en cas de perte d’emploi (montant proportionnel au nombre d’heures travaillées).

Un soutien alimentaire et des livraisons de paniers repas

En raison du confinement, le Crous Lorraine a été contraint de fermer les portes de ses Restos U’ et de ses points de vente à emporter. 2,3 tonnes de denrées alimentaires périssables ont été données à la Banque alimentaire, aux épiceries solidaires étudiantes ou encore au Secours populaire. Le Crous effectue également des livraisons de colis aux étudiants les plus précaires logés en résidence universitaire. Au total, 554 paniers repas leur ont été distribués. L’association étudiante Fédélor effectue également des livraisons de paniers repas par le biais de ses épiceries solidaires, les AGORAés. Depuis le début du confinement, on compte 330 bénéficiaires et 180 livraisons ont été effectuées à Metz et Nancy. Au total, 1,6 tonne de denrées a été distribuée par les 11 bénévoles mobilisés dans les AGORAés. Les Banques alimentaires, les collectivités locales, les associations et les entreprises lorraines apportent également leur aide pour livrer les étudiants en nourriture.

Un suivi médical pour les étudiants

Côté santé, plus de 600 étudiants ont pu être accompagnés sur le plan médical, y compris des étudiants en situation de handicap. Des médecins, des psychologues du Sumpps (Service Univesitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé) et du Bureu d’aide psychologique pour les étudiants (BAPE) ont apporté leur aide à plus de 280 étudiants en état de souffrance psychologique. Le Sumpps collabore également avec la mission handicap de l’établissement, qui poursuit ses activités à distance auprès des étudiants porteurs d’un handicap. Les étudiants confinés en-dehors des logements Crous ainsi qu’en résidences universitaires sont également suivis.
Le Crous Lorraine a mis en place, au cours du mois de mars, un système de veille sanitaire pour permettre aux résidents de signaler un éventuel problème de santé et pour permettre au service de santé universitaire d’assurer leur suivi et leur prise en charge. (veille-sanitaire@crous-lorraine.fr).
L’équipe de psychologues du Centre Pierre Janet propose durant toute la période de confinement un service de soutien psychologique gratuit, en visioconférence. Fédélor assure également une permanence téléphonique pour maintenir le lien social avec d’autres étudiants isolés ou fragiles.

Une aide à l’hébergement

Si certains étudiants ont pris la décision de rejoindre leur cocon familial pour vivre cette situation, d’autres n’ont probablement pas eu d’autres choix que de se confiner dans leur chambre universitaire. Toutes les résidences du Crous continuent ainsi de fonctionner pour les 2814 étudiants qui y sont confinés. L’entretien des locaux, la sécurité, la veille et la maintenance sont assurés 24h/24 et 7j/7. La prolongation de la trêve hivernale est respectée et les étudiants ayant déjà annoncé leur départ continuent d’être logés et sont exonérés du paiement du loyer pour le mois d’avril.

Une aide à la connexion

L’UL estime à environ un milliers le nombre d’étudiants en situation d’isolement numérique : équipement insuffisant, connexion internet très limitée, voire les deux. L’Université a donc déjà adressé environ 500 cartes sim 4G avec abonnement mensuel de 30Go jusqu’au moins de juin. Les étudiants dépourvus de matériel informatiques ont reçu, sous la forme de prêt, des ordinateurs portables. Deux points de retraits sont disponibles : un à Metz, l’autre à Nancy et, pour les étudiants plus éloignés, des livraisons sont planifiées. Au total, plus de 450 ordinateurs seront mis à disposition des étudiants.

Le sport et la culture pour mieux vivre le confinement

Le confinement peut s’avérer difficile pour certains étudiants. Alors, pour mieux faire passer la pilule, les équipes du Sumpps orientent les étudiants vers la relaxation pour combattre l’angoisse et l’anxiété. Des applications gratuites et des séances en live leur sont proposées chaque semaine. Le Suaps a mis en place, depuis le 20 mars, un rends-vous quotidien sur les pages Facebook (Metz et Nancy) pour permettre aux étudiants de poursuivre une activité physique malgré le confinement. De son côté, le Crous a publié des tutos et des vidéos en ligne sur la chaîne Youtube Crous Lorraine et sur ses réseaux sociaux. On peut par exemple y retrouver des cours de yoga.

Un appel aux dons par la Fondation de l’université

La Fondation NIT de l’Université de Lorraine a lancé un appel aux dons à destination des particuliers. Avec plus de 13 000 € en une semaine, ces dons pourront aider les étudiants précaires, mais aussi servir à acheter du matériel aux personnels de santé du territoire et servir des programmes de recherche pour lutter contre le virus.

Florian Tonizzo

Partager

Les commentaires sont fermés.