Dimanche 17 janvier

Néonicotinoïdes : le retour du « tueur d’abeilles » inquiète les apiculteurs

0

En novembre dernier, le sénat, précédé par le parlement, a autorisé de nouveau les producteurs de betteraves sucrières à utiliser les néonicotinoïdes comme pesticide pour protéger leurs plantes des pucerons verts qui affectent leurs rendements. Un insecticide reconnu pour diminuer l’espérance de vide des abeilles qui avait été interdit, un non-sens pour les apiculteurs de moselle.

Partager

Les commentaires sont fermés.