La fontaine à lait renoue avec le goût d’antan

0
Face à la crise économique qui n’en finit pas de toucher le secteur laitier, nombre d’éleveurs doivent aujourd’hui faire preuve d’audace et d’ingéniosité pour diversifier leur sources de revenus. Laury et Didier Lepezel, éleveurs à Morgemoulin en Meuse, ont fait le choix de relever ce défi, en investissant dans une « Fontaine à lait ». Objectif : faire les marchés et proposer au consommateur du lait cru au prix 80 centimes d’euro le litre, un prix qui leur permet de couvrir leurs coûts de production.

Mais avant d’en arriver là, Laury et Didier ont d’abord du convaincre l’Union Laitière de la Meuse, la coopérative dont ils dépendent pour le rachat de leur lait, de pouvoir vendre, eux-même, une partie de leur production. Le couple d’éleveur obtient ensuite l’accord des Services vétérinaires départementaux, après inspection de leur exploitation. C’est enfin grâce à la confiance de leur banque, que le couple peut investir dans un tank réfrigéré, et une camionnette…. Au rythme de six marchés par semaine, la famille Lepezel commence à se dégager un revenu et surtout à retrouver la passion qui les habitait.

Un reportage de Gaële Thisse

La Fontaine à lait est à retrouver sur les marchés de Maizières-les-Metz, Longwy, Verdun, Villerupt et Etain.
Partager

À propos de l'auteur

Journaliste Reporter d'Images Après des études d’histoire et d’ethnologie, Gaële se forme à la vidéo. Un diplôme (DESS) en réalisation de documentaires et des stages dans différentes structures (Boite de prod’ pour Arte, Opéra du Rhin, télévision de Strasbourg...) la mènent à la pratique du journalisme. Elle fait ses débuts en 2007 à TV3V, une télévision locale alsacienne, avant de rejoindre Mirabelle TV et sa région natale à la création de la chaîne en 2010. Journaliste reporter d’images, elle s’intéresse à tous les sujets qui font la vie du territoire : initiatives, économie, environnement, solidarité, culture...

Les commentaires sont fermés.