Histoire : pourquoi un sapin à Noël ?

0
Il existe plusieurs versions de cette histoire… Toutes ou presque remontent à nos ancêtres les Celtes, pour qui le 25 décembre était la fête de la naissance du soleil. Alors comment et pourquoi le 25 décembre est devenu le jour de la fête de l’avènement de l’enfant Jésus ? Et pourquoi le sapin est-il l’emblème traditionnel de cette fête ? Eléments de réponse avec Tim Girard.

L’arbre de Yule, une autre explication, plus ancienne ?

Effectivement, parmi les autres versions de cette histoire de l’origine du sapin de Noël, il y a Yule, une fête du solstice d’hiver que les anciens peuples germaniques célébraient chaque année sur plusieurs jours. Cette fête commémorait la mort du Roi de Houx (dieu de la période estivale), « tué » par le Roi de Chêne (dieu de la période hivernale), des arbres Dieux qui se cèdent la place tous les six mois pour assurer le roulement des saisons. Durant ces festivités, les Celtes décoraient les arbres de runes sculptées et peintes et de fruits avant de se regrouper autour de banquets sans doute très arrosés, sans vouloir verser dans le cliché. Une coutume païenne que la christianisation a également rattaché à la nouvelle fête de Noël au fil des siècles. Cette tradition célébrait la naissance de la lumière.

Cette fête de Yule a été largement reprise par les brigades SS sous le Troisième Reich. Une fête remise en place et quelque peu tronquée par Heinrich Himmler, ministre de l’intérieur d’Adolf Hitler.

 

 

 

Partager

Les commentaires sont fermés.