Mardi 20 octobre

Grand Est : et si le coronavirus profitait aux producteurs locaux ?

0
Après s’être rués dans les supermarchés, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les producteurs locaux. Pour amplifier cette solidarité territoriale, le président de la région Grand Est, Jean Rottner, lance un appel à la grande distribution. 

La crise du coronavirus bouleverse nos modes de consommation… Pris d’assaut au début de l’épidémie, les supermarchés français ont battu des records début mars. Selon l’institut Nielsen, la semaine précédent le confinement, ils ont enregistré une hausse de 38% des ventes de produits de grande consommation. 

Passée cette crainte de pénurie, de nombreux consommateurs ont fait le choix de déserter la grande distribution au profit des producteurs locaux. Mis à mal par la fermeture des marchés de plein air, les agriculteurs ont su s’adapter à cette nouvelle demande. Livraison à domicile, vente directe ou encore drive, ils réinventent le circuit-court mais subissent de plein fouet cette crise sanitaire. 

« L’enjeu est celui de la solidarité économique territoriale »

Mobilisé pour soutenir le secteur agricole, garant de notre autonomie alimentaire, le président de la région Grand Est fait appel aux acteurs de la grande distribution. Dans un communiqué publié ce lundi, Jean Rottner leur demande de « privilégier les produits régionaux dans l’approvisionnement de leurs magasins ». 

« L’enjeu est celui de la solidarité économique territoriale » explique Jean Rottner. Il invite les enseignes de la grande distribution à agir en « acteurs responsables de l’alimentation de nos concitoyens en leur permettant de consommer des produits sains et de qualité, tout en sauvegardant l’activité des agriculteurs du Grand Est ».

Partager

Les commentaires sont fermés.