Culture : « No Prétexte », les vitrines de Metz détournées

0
Victimes de la crise sanitaire comme les bars et restaurants, une trentaine d’artistes ont choisi de se rassembler pour continuer à exister. Avec No Prétexte, un projet surprise dévoilé ce 17 mars dans les rues de Metz, ils détournent les vitrines des commerces fermés en espaces d’expression.

Un reportage de Fanny Bragard

Partager

Les commentaires sont fermés.