Mercredi 21 avril

Covid-19 : la Moselle sous surveillance renforcée jusqu’au 6 mars

0

Lors de son point presse ce soir, Jean Castex a évoqué une situation sanitaire qui se dégrade en France. On recense 30 000 cas positifs en plus, un chiffre très haut qui n’avait pas été atteint depuis juin dernier.
Le virus gagne du terrain depuis une semaine à cause notamment des souches variantes et les différents confinements durs chez nos voisins n’ont pas permi d’éradiquer la présence du virus.

« Le confinement doit donc être un levier utilisé en dernier recours, car c’est une mesure lourde, la stratégie choisie est de vacciner en masse. »

Un choix de ne pas confiner qui oblige malgré tout a être très réactif, a précisé le Premier Ministre.

20 départements sous surveillance.

Le mot n’a pas été lâché, comme l’avaient préconisé des élus du territoire, notamment le président de la Région Grand-Est Jean Rottner, la Moselle ne sera pas confinée ce week-end. Mais face à l’augmentation des cas de variants, 60% des cas positifs sont des variants sud africains, le département sera sous surveillance renforcée jusqu’au 6 mars. Avec celui de son voisin meurthe-et-mosellan, le taux d’incidence de la Moselle sera scruté à la loupe. En cas de forte augmentation du nombre des cas, le département pourrait être en partie confiné.

Accélération de la vaccination : le complexe St Symphorien réquisitionné

C’est la stratégie choisie par le Premier Ministre, la vaccination de masse. En Moselle, un effort est consenti pour vacciner fortement les soignants, mais aussi les plus de 75 ans. Ce week-end, grâce aux 30 000 doses de vaccins allouées à la Moselle, 1000 à 2000 personnes devraient être vaccinées à Metz au complexe Saint Symphorien pour une opération d’envergure.

Selon le Premier Ministre, le succès de cette stratégie est déjà prouvé. Plus du 1/4 des personnes de plus de 75 ans sont vaccinées en France, chez les plus de 82 ans, le taux d’incidence baisse depuis deux semaines et l’âge moyen des personnes admises en réanimation diminue.

Partager

Les commentaires sont fermés.