Mardi 27 octobre

Coronavirus : Chloroquine, remède utopique ou réel ?

0

Ce médicament prescrit contre le paludisme aurait des effets positifs sur les malades du covid-19 même si le Ministère de la Santé se montre encore très prudent.

Alors que les plus grands scientifiques de la planète se penchent jour et nuit pour trouver le vaccin miracle, l’infectiologue français, Didier Raoult, directeur de l’Institut Méditerranée Infection à Marseille, est persuadé d’être sur la bonne voie avec la Chloroquine, un médicament bien connu des globe-trotters pour faire face au paludisme (il est appelé également nivaquine).

Didier Raoult a testé lui-même ce traitement sur une vingtaine de patients dans la cité phocéenne. Résultats :  seulement 25 % d’entre eux étaient encore porteurs du virus six jour après alors que 90 % de ceux qui n’avaient pas reçu ce traitement étaient toujours positifs. Soucieux de ne pas aller trop vite en besogne, le gouvernement français entend pousser ses recherches, notamment par rapport aux effets secondaires. « Ce ne serait pas responsable de parler aujourd’hui d’un traitement avant qu’il soit formellement identifié. J’ai donné mon accord pour une large étude. Nous aurons les résultats d’ici une quinzaine de jours », admet Olivier Véran, le ministre de la Santé, ce dimanche 22 mars. Reste que le temps presse avec une courbe française qui ressemble à s’y méprendre à cette de l’Italie avec 11 jours de retard…

Partager

Les commentaires sont fermés.